suivez-nous

La réforme de la fiscalité, un chantier prioritaire pour renforcer l’attractivité de la France

January 9, 2020

Dans le cadre des 12 propositions de l’AmCham pour renforcer l’attractivité économique de la France, Jean-Luc Barlet, Group Chief Compliance Officer chez Mazars, revient sur trois points essentiels dans la vidéo plus bas :

  • Compétitivité : l’objectif est de gagner 12 points de compétitivité sur les prélèvements obligatoires des entreprises 

“Nous voyons qu’il y a un différentiel très élevé de prélèvement à la fois social et fiscal sur la richesse produite par les entreprises en France,” indique-t-il.

Et d’ajouter : “Ce niveau de prélèvement est actuellement discriminant donc il nous a semblé qu’une convergence de la fiscalité des régimes sociaux européens, de manière à nous rapprocher de nos principaux concurrents et ensuite de la moyenne européenne, était la bonne direction pour renforcer l’attractivité.”

  • Impôts de production : l’objectif est de baisser ces impôts de 20% pour réduire la charge des entreprises de 25 milliards d’euros

“Les impôts de production sont ceux qui frappent l’outil de travail,  la création et l’implantation des usines en France et ces impôts de production sont particulièrement pénalisants parce qu’ils viennent toucher l’outil de production lui-même,” explique Jean-Luc Barlet.

  • Charges sociales : l’objectif est de réduire les prélèvements sociaux de 15% à moitié partagé entre entreprises et salariés

“Nous manquons aujourd’hui de modèle économétrique qui donne l’impact d’une baisse d’un point de charges sociales, autrement dit comment la baisse d’un point de charges sociales favorisera l’attractivité du territoire France donc l’implantation d’entreprises donc la création d’emplois,” souligne-t-il.

“Nous allons travailler avec des académiques qui ont rejoint le conseil d’administration de l’AmCham pour construire ce modèle de simulation, d’impact. C’est quelque chose qui est très important pour évaluer les projets de loi,” déclare-t-il.

 

Les 12 propositions de l’AmCham pour renforcer l’attractivité économique de la France ont pour but de faciliter, embarquer et décider les investisseurs à s’engager en France.