suivez-nous

Les mesures prises par Delta Air Lines face à la crise du Covid-19

May 4, 2020

Comme de nombreuses entreprises, Delta est affectée par la pandémie de COVID-19. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Alors qu’elle était dans une dynamique positive avec des résultats exceptionnels, Delta a subi de plein fouet la situation sanitaire due au Coronavirus. Progressivement, des frontières se sont fermées, des vols ont été annulés, des aéroports se sont mis à l’arrêt, et nos passagers et concitoyens ont été confinés chez eux. Delta a réagi dès le début de la crise, en prenant les dispositions qui s’imposaient, tout d’abord en réduisant puis supprimant ses vols vers la Chine, puis progressivement vers l’Italie, puis la France et les autres pays Européens. Aux Etats-Unis, malgré la fermeture des frontières, nous avons maintenu un certain nombre de vols tout en réduisant la voilure. Aujourd’hui, ce sont plus de 650 avions qui sont parqués en attendant la reprise, générant une réduction que 85% de notre capacité globale. Nous avons initié des vols cargo pour assurer principalement des rapatriements ou du transport de matériel médical. Nous avons dû accompagner cette réduction forte de capacité de programmes pour le personnel, comme aux Etats-Unis ou plus de 37.000 employés ont pris des suspensions de contrat de travail allant de 1 mois à 1 an, en attendant que la situation se normalise. Ils ne sont plus rémunérés mais bénéficient malgré tout de l’assurance sociale et des points de retraite, pris en charge par Delta. Dans les autres pays avec des employés sur contrat locaux, nous bénéficions des mesures mises en place par les gouvernements, comme en France, le chômage technique pour la majorité des collaborateurs. Par ailleurs, le gouvernement américain a débloqué des fonds pour les compagnies américaines et Delta devrait bénéficier d’un prêt de $5.4B, lui permettant d’assurer sa pérennité future et une prise de participation du gouvernement à hauteur de 1%. Bien qu’inquiets sur la reprise que nous ne voyons pas à un horizon immédiat, nous sommes confiants en l’avenir, car nous nous appuyons sur une excellente gestion de l’entreprise, du personnel engagé et motivé, et des clients fidèles et avides de revoyager.

Quelles actions commerciales avez-vous mises en place ?

Dès le début de la crise, nous avons accompagné nos clients dans leurs demandes de reports ou de remboursement. Des ajustements des solutions de report, de e-voucher, ont été mises en place au fur et à mesure que la pandémie s’étendait, et de solutions locales, nous avons globalisé nos propositions de report jusqu’à pouvoir utiliser le montant du billet non-utilisé jusqu’à septembre 2022. Si nous favorisons cette solution qui permet une consolidation de notre trésorerie pour l’avenir, un remboursement est toujours possible comme prévu par notre contrat de transport et dès lors que le client final le souhaite. Par ailleurs, nous autorisons le transfert des billets entre collaborateurs d’une même entreprise si le passager pour lequel le billet a été émis ne peut plus voyager. Nos services ont été à l’écoute de la demande des voyageurs et ont su entendre leurs besoins.

Quelles dispositions avez-vous prises pour rassurer les voyageurs ?

Nous avons déployé plusieurs mesures à commencer par le nettoyage et la désinfection de certains aéroports comme celui d’Atlanta. Tous les points possibles de contact comme les comptoirs de billetterie, les kiosques d’enregistrement et d’autres zones et équipement clients ont été répertoriés et nettoyés. Par mesure de précaution, nous avons fermé nos SkyClubs.

Delta a également pris des mesures proactives pour que les vols se déroulent dans les meilleures conditions d’hygiène, et ce, dès l’embarquement ou des procédures respectant la distanciation sociale ont été mises en place. Nous utilisons sur tous les vols un désinfectant de haute qualité homologué par l’EPA, et un nouveau processus de brumisation souvent utilisé par l’industrie alimentaire. Conformément à la procédure de brumisation, les équipes de nettoyage nettoient minutieusement les surfaces des cabines, y compris les tablettes, les écrans des dossiers de siège et les toilettes. Sur l’ensemble de nos vols, nous nous assurons que tous les sièges du milieu soient libres d’occupation afin de garantir à chacun une distance de sécurité pendant le voyage. Le service de restauration a également été modifié. Aux Etats-Unis, nous distribuons sur les vols intérieurs à chaque passager des paniers avec snacks, bouteille d’eau, serviette pour se laver les mains et des repas préemballés sur plateau entièrement protégés par un film alimentaire sur les vols plus longs. Nous avons ajouté plus de désinfectant pour les mains, plus de gants pour les agents de bord, et renforcé les procédures d’hygiène pour le matériel de restauration à l’arrivée aux passerelles internationales. Tout est donc mis en œuvre pour assurer au voyageur une expérience de vol optimale en toute sécurité. Nous sommes conscients que nous vivons une situation unique et à notre réputation d’excellence pour le service aux clients s’ajoute désormais celui de garantie de la propreté à bord.

Béatrice de Rotalier, Sales Manager France.